Quelles sont les étapes de croissance des startups ?

Vous vous demandez quelles sont les différentes étapes de croissance des startups et leur importance ? Voici un article d'expert pour vous aider.

En tant qu'entrepreneur, il y a de nombreux problèmes à prendre en compte lors du démarrage d'une entreprise, c'est pourquoi les experts en affaires recommandent une cartographie d'entreprise appropriée, qui est une base majeure pour une startup. Lorsque vous élaborez un plan viable pour vous guider, faire progresser votre entreprise à travers différents épisodes de croissance sera une expérience moins compliquée.

Une nouvelle entreprise traverse plusieurs étapes de croissance et chaque phase est caractérisée par ses propres objectifs, son niveau de risque et ses besoins de financement.

Comprendre le fonctionnement des étapes de croissance des startups vous aidera à savoir où va votre entreprise et vous pourrez préparer des stratégies à l'avance.

Quelles sont les étapes de croissance des startups ?

Étapes de croissance de démarrage sont des phases différenciées du cycle de vie de chaque entreprise en démarrage. Il est important de noter que ces étapes ne dépendent pas nécessairement de l'âge d'une entreprise.

Au contraire, en fonction de divers facteurs indépendants (y compris le financement), une startup peut évoluer en plusieurs étapes en quelques mois seulement, alors que cela peut prendre des années (ou plus) pour d'autres. 

Les étapes de croissance des startups ?

Plongeons-nous dans ce que sont ces étapes de croissance de démarrage :

1. Stade de pré-amorçage

La phase de pré-amorçage est la création initiale d'une entreprise. C'est le fondement de toute grande entreprise, de Google à Amazon, Tesla, Uber. 

L'investissement à ce stade est à haut risque et principalement réalisé par la famille, les amis, les fondateurs eux-mêmes et certains investisseurs en démarrage, dans de rares cas. Le pré-amorçage se caractérise par le processus de développement du produit qui est plus ou moins encore au stade de l'idéation. 

De plus, il n'y a ni modèle commercial validé, ni MVP, ni prototype de produit à utiliser pour tester le marché. Au contraire, les fondateurs doivent être très créatifs dans leur argumentaire pour le financement des investisseurs privés à ce stade.

Des études de marché et des analyses approfondies sont effectuées au stade de pré-amorçage pour aider à évaluer l'impact potentiel du produit sur le marché. Ainsi que pour déterminer si l'idée d'entreprise résout le bon problème avec la bonne solution et s'adresse au bon segment de marché.

2. Stade d'amorçage

À peu près tout au stade de l'amorçage concerne les tests ! Ici, les startups testent leur produit sur de vraies personnes pour voir ce qui fonctionne avec le marché cible et ce qui ne fonctionne pas. De plus, un produit minimum viable (MVP) de leur solution est déjà en cours de développement pour faciliter les tests.

Comme son nom l'indique, la phase d'amorçage correspond au moment où une entreprise se développe sur les fondations déjà posées dans sa phase de pré-amorçage. Pour ce faire, les startups valident à plusieurs reprises leur modèle commercial et le développement de leurs idées de produits sur la base de données de marché réelles.

Cela peut en outre être réalisé en réalisant des expériences miniatures appelées prototypes. Un prototype n'a pas besoin d'être fonctionnel car il en est encore à sa première étape de développement et peut ne pas encore contenir toutes les fonctionnalités. Par contre un MVP qui doit être à la fois fonctionnel et viable.

Au stade de l'amorçage, les startups peuvent soit utiliser la méthode des essais et des erreurs, accéder au mentorat d'affaires d'experts de l'industrie qui offrent leurs années d'expérience, ou tirer parti des deux, afin de solidifier leur base de produits et de planifier une croissance à long terme.

Le financement à ce stade provient généralement de business angels, accélérateurs de startups et un incubateurs, les amis et la famille, le financement participatif et les ressources personnelles des fondateurs.

3. Stade précoce

Le stade précoce marque le début d'une phase au cours de laquelle une startup a fini de développer son MVP et a obtenu des données de vrais clients dans sa phase de test.

L'entreprise est prête à se lancer pleinement sur le marché. Il peut également commencer à modifier ses produits et services par le biais d'un processus qui recueille les commentaires des utilisateurs, corrige les bogues opérationnels et ajuste le produit en fonction des préférences des clients.

La phase initiale d'une startup consiste à développer l'adéquation produit-marché. C'est une phase de croissance très vitale pour chaque startup qui cherche à évoluer. Ici, une startup essaie d'établir des relations clés, de construire des partenariats stratégiques et de cimenter des alliances commerciales afin de mieux la positionner pour revendiquer sa part du marché disponible.

L'entreprise recherchera des opportunités de croissance potentielles, constituera la bonne équipe et se concentrera sur les techniques de marketing stratégique, et maintiendra un flux financier positif, soit sous forme de revenus de vente, soit de financement d'investissement, pour pouvoir passer à l'étape suivante.

Les startups en phase de démarrage se concentrent sur l'atteinte du « seuil de rentabilité » puisque l'entreprise a commencé à générer des revenus mais n'est pas encore rentable à ce stade. Juste assez de revenus pour couvrir les frais de fonctionnement.

4. Stade de croissance

Les startups en phase de croissance ont suffisamment de traction pour savoir ce qui fonctionne avec leur marché cible et ce qui ne fonctionne pas. Ils ont des utilisateurs récurrents de leurs produits ainsi qu'un modèle commercial rentable en cours.

Les particularités de cette étape sont marquées par des produits validés, un taux de croissance rapide, un flux de trésorerie positif et, bien sûr, une clientèle prête.

La startup se concentre sur son potentiel de croissance à long terme et son évolutivité en termes de bénéfices et de taille de marché. Tout cela inclut un processus continu de développement de produits et d'adaptabilité aux besoins du marché.

La phase de croissance est également caractérisée par un financement externe, mais cela dépendra de l'analyse des paramètres des phases de croissance précédentes. En supposant qu'une entreprise ne se porte pas bien comme l'indiquent ses statistiques de marché et son inspection financière, il peut être difficile d'obtenir des investisseurs à ce stade.

La raison en est que l'investissement en capital nécessaire à ce stade est bien plus important qu'au cours des étapes précédentes et bien que les investisseurs apprécient une entreprise à haut risque, l'entreprise doit également montrer le potentiel de rendements élevés dans un avenir proche pour pouvoir maintenir son intérêt.

L'étape de croissance est critique car statistiquement, de nombreuses startups échouent à ce stade et ne parviennent pas à l'étape suivante pour l'une des très nombreuses raisons. Néanmoins, les entreprises à fort potentiel peuvent facilement accéder à financement de capital de risque ainsi que du capital-investissement et d'autres opportunités de financement à grande échelle.

5. Étape d'expansion

Après avoir réussi à satisfaire un segment de marché avec un produit, il est temps de passer à des espaces plus ambitieux. 

Bien sûr, les activités en phase d'expansion ne se limitent pas à une simple augmentation de la géographie opérationnelle, mais englobent également tout effort d'une startup pour s'établir bien dans son créneau.

L'expansion peut prendre la forme d'acquisitions d'entreprises, de s'aventurer dans de nouveaux segments de marché, d'ouvrir de nouvelles gammes de produits et de services, d'internationaliser leurs opérations, d'embaucher de nouveaux professionnels, d'établir une formidable présence sur le marché et de devenir un nom connu dans leur industrie.

Pour faire tout cela, les startups ont besoin d'une énorme tonne de soutien financier généralement fourni par deux ou plusieurs sociétés de capital-risque et accélérateurs, en plusieurs cycles de financement.

Les startups à ce stade comportent encore beaucoup de risques, car les décisions d'expansion façonneront l'avenir de l'entreprise. S'il n'est pas géré correctement, il pourrait conduire à une sortie précoce de l'entreprise de l'espace entrepreneurial.

6. Étape de sortie

À ce stade avancé, on dit que les entreprises ont atteint leur maturité et peuvent donc terminer leur cycle de vie en étant vendues. Cependant, toutes les entreprises n'ont pas cet objectif au démarrage. De nombreuses startups souhaitent devenir des entreprises à forte valeur ajoutée et des puissances industrielles.

L'étape de sortie de la startup se présente sous trois formes : avoir une introduction en bourse (IPO), ce qui signifie qu'elle va être cotée en bourse, vente des parts des fondateurs à une autre société ou acquisition par une autre société.

Pour qu'une entreprise aille aussi loin, elle doit être une entreprise rentable avec un potentiel de croissance élevé combiné à une gestion d'entreprise compétente.

Joy Gabriel

Joy Gabriel

Joy est passionnée d'aider les startups et les entreprises à développer leur plein potentiel grâce à ses écrits. Stratège d'affaires et experte financière, elle comprend ce que cela signifie d'être dans l'espace entrepreneurial. Elle adore cuisiner et chanter quand elle ne travaille pas.
Vous pouvez la contacter via LinkedIn.

Articles : 20

Recevez des trucs techno

Tendances technologiques, tendances de démarrage, avis, revenus en ligne, outils Web et marketing une ou deux fois par mois

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas.