Hameçonnage : Signification, types, comment s'identifier et se protéger

Cet article explique tout ce que vous devez savoir sur les attaques de phishing. Voyez ce que cela signifie, comment vous identifier, vous protéger et quoi faire si vous êtes une victime.

La cybersécurité est très essentielle car les pirates ne dorment jamais. L'hameçonnage est l'une des formes de cyberattaques les plus courantes et les plus puissantes. Dans cet article d'expert, nous examinons ce que cela signifie, les différents types, comment cela fonctionne et comment s'identifier et se protéger.

Qu'est-ce que l'hameçonnage?

L'hameçonnage est un type de cyberattaque qui utilise de faux e-mails, sites Web et SMS pour inciter des personnes insoupçonnées à divulguer leurs informations sensibles, telles que des mots de passe et des numéros de carte de crédit.

Le but d'une attaque de phishing est de voler des informations personnelles ou financières à la victime, qui peut ne pas se rendre compte que l'e-mail, le site Web ou le message n'est pas légitime.

Les attaques de phishing utilisent souvent un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement, sans réfléchir. Ils peuvent également utiliser de faux logos et d'autres éléments de marque pour donner l'impression que le faux e-mail, site Web ou message texte est légitime.

Types d'attaques de phishing

Il existe plusieurs types d’attaques de phishing, notamment :

1. Hameçonnage par e-mail

Il s'agit du type d'attaque de phishing le plus courant, où l'attaquant envoie un faux e-mail qui semble provenir d'une entreprise ou d'une organisation légitime.

L'e-mail contient généralement un lien ou une pièce jointe qui, lorsqu'il est cliqué ou ouvert, installe un logiciel malveillant sur l'ordinateur de la victime ou redirige la victime vers un faux site Web où elle est invitée à saisir des informations sensibles.

2. Hameçonnage ciblé

Ce type d'attaque de phishing est plus ciblé qu'une attaque de phishing par e-mail classique. L'attaquant effectuera des recherches sur la victime pour en savoir plus sur elle, puis créera un faux e-mail spécifiquement adapté aux intérêts, au travail ou à la vie personnelle de la victime.

L'objectif du spear phishing est de rendre le faux e-mail plus convaincant et digne de confiance, afin d'inciter la victime à divulguer des informations sensibles.

3. Chasse à la baleine

Ce type d'attaque de phishing est similaire au spear phishing, mais il cible les cadres supérieurs ou d'autres personnes importantes au sein d'une organisation. L'attaquant créera un faux e-mail qui semble provenir d'un collègue, d'un client ou d'une autre personne de confiance, et qui contient une demande d'informations sensibles ou une demande de transfert d'argent.

Le but de la chasse à la baleine est d'exploiter la position de pouvoir de la victime au sein de l'organisation pour accéder à des informations sensibles ou à des ressources financières.

4. Hameçonnage par SMS (hameçonnage)

Ce type d'attaque de phishing utilise des SMS au lieu d'e-mails pour tromper la victime. L'attaquant enverra un faux message texte qui semble provenir d'une entreprise ou d'une organisation légitime et qui contient un lien ou une pièce jointe qui, lorsqu'il est cliqué ou ouvert, installera un logiciel malveillant sur le téléphone de la victime ou redirigera la victime vers un faux site Web où elle sont invités à saisir des informations sensibles.

5. Hameçonnage vocal (vishing)

Ce type d'attaque de phishing utilise des appels téléphoniques au lieu d'e-mails ou de SMS pour tromper la victime. L'agresseur appellera la victime et prétendra appartenir à une entreprise ou organisation légitime et tentera de convaincre la victime de donner des informations sensibles ou de transférer de l'argent.

Les attaques de vishing utilisent souvent un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement, sans réfléchir.

Ce ne sont que quelques exemples des différents types d'attaques de phishing qui peuvent se produire. Les méthodes et techniques utilisées par les attaquants évoluent constamment, il est donc important d'être conscient des risques et de prendre des mesures pour se protéger des attaques de phishing.

Comment fonctionne l'attaque de phishing

Une attaque de phishing implique généralement les étapes suivantes :

  1. L'attaquant crée un faux e-mail, site Web ou SMS qui semble provenir d'une entreprise ou d'une organisation légitime. Le faux e-mail, site Web ou message texte contient généralement un lien ou une pièce jointe qui, lorsqu'il est cliqué ou ouvert, installe un logiciel malveillant sur l'ordinateur ou le téléphone de la victime, ou redirige la victime vers un faux site Web.
  2. L'attaquant envoie le faux e-mail, site Web ou SMS à un grand nombre de victimes potentielles. L'attaquant peut utiliser une liste d'adresses e-mail qu'il a obtenues lors de précédentes violations de données, ou il peut utiliser une technique appelée "usurpation d'identité" pour faire en sorte que le faux e-mail ou SMS semble provenir d'un expéditeur légitime.
  3. Lorsqu'une victime potentielle reçoit le faux e-mail, site Web ou SMS, elle peut être amenée à croire qu'il est légitime. L'agresseur peut utiliser un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement, sans réfléchir. Ils peuvent également utiliser de faux logos et d'autres éléments de marque pour rendre le faux e-mail, site Web ou message texte plus convaincant.
  4. Si la victime clique sur le lien ou la pièce jointe dans le faux e-mail, site Web ou message texte, elle sera redirigée vers un faux site Web ou son ordinateur ou son téléphone sera infecté par un logiciel malveillant. Le faux site Web demandera généralement à la victime de saisir des informations sensibles, telles qu'un mot de passe ou un numéro de carte de crédit.
  5. Une fois que la victime a entré ses informations sensibles sur le faux site Web, l'attaquant pourra accéder et utiliser les informations pour voler l'identité ou les ressources financières de la victime. La victime peut ne pas se rendre compte qu'elle a été victime d'une attaque de phishing avant qu'il ne soit trop tard.

Il s'agit d'une explication simplifiée du fonctionnement d'une attaque de phishing. En réalité, les attaques de phishing peuvent être plus complexes et peuvent utiliser une variété de méthodes et de techniques différentes pour tromper les victimes. Il est important d'être conscient des risques et de prendre des mesures pour se protéger des attaques de phishing.

Comment identifier une attaque de phishing

Voici quelques conseils pour identifier une attaque de phishing :

  • Méfiez-vous des e-mails, SMS ou appels téléphoniques non sollicités demandant des informations personnelles ou financières. Les entreprises et organisations légitimes ne demandent généralement pas ces informations par e-mail, SMS ou appel téléphonique. Si vous recevez un e-mail, un SMS ou un appel téléphonique non sollicité vous demandant des informations personnelles ou financières, ne répondez pas et ne cliquez sur aucun lien ou pièce jointe.
  • Recherchez des signes indiquant que l'e-mail, le SMS ou l'appel téléphonique n'est pas légitime. Les attaques de phishing utilisent souvent un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement. Ils peuvent également contenir des fautes d'orthographe et de grammaire, ou utiliser de faux logos et d'autres éléments de marque pour donner l'impression que le faux e-mail, SMS ou appel téléphonique est légitime. Si quelque chose semble suspect, il est préférable d'éviter de répondre et de vérifier la légitimité de l'e-mail, du SMS ou de l'appel téléphonique en utilisant une autre source d'informations.
  • Vérifiez l'adresse e-mail de l'expéditeur et les liens contenus dans l'e-mail. Les attaques d'hameçonnage utilisent souvent une technique appelée « usurpation d'identité » pour donner l'impression que l'adresse e-mail de l'expéditeur provient d'une entreprise ou d'une organisation légitime. Mais si vous regardez attentivement, vous pourrez peut-être voir que l'adresse e-mail est légèrement différente de la véritable adresse e-mail de l'entreprise ou de l'organisation légitime. Vous pouvez également passer votre souris sur les liens dans l'e-mail sans cliquer dessus, pour voir si la destination du lien est différente de ce qui est affiché dans l'e-mail.
  • Si vous ne savez pas si un e-mail, un SMS ou un appel téléphonique est légitime, contactez directement l'entreprise ou l'organisation à l'aide d'un numéro de téléphone ou d'une adresse e-mail connus et fiables. N'utilisez pas les informations de contact fournies dans l'e-mail, le SMS ou l'appel téléphonique suspect, car elles peuvent être fausses. Si l'entreprise ou l'organisation confirme que l'e-mail, le SMS ou l'appel téléphonique n'est pas légitime, ne répondez pas et ne cliquez sur aucun lien ou pièce jointe.

En étant prudent et vigilant, vous pouvez facilement identifier les attaques de phishing et éviter de divulguer vos informations personnelles ou financières.

Comment se protéger d'une attaque de Phishing

Voici quelques conseils pour vous protéger contre une attaque de phishing :

  • Soyez prudent lorsque vous partagez des informations personnelles ou financières en ligne. Ne répondez pas aux e-mails, SMS ou appels téléphoniques non sollicités vous demandant vos informations personnelles ou financières. Méfiez-vous des liens ou des pièces jointes dans les e-mails, les SMS ou les appels téléphoniques, et ne cliquez pas dessus à moins d'être sûr qu'ils sont légitimes.
  • Utilisez des mots de passe forts et uniques pour vos comptes en ligne et changez vos mots de passe régulièrement. Évitez d'utiliser le même mot de passe pour plusieurs comptes et ne partagez vos mots de passe avec personne. Utilisez un gestionnaire de mots de passe pour vous aider à générer et à gérer des mots de passe forts et uniques.
  • Utilisez l'authentification à deux facteurs (2FA) dans la mesure du possible. Il s'agit d'une mesure de sécurité qui vous oblige à entrer un code qui est envoyé sur votre téléphone ou votre adresse e-mail en plus de votre mot de passe lorsque vous vous connectez à vos comptes en ligne. Cela aide à protéger vos comptes même si votre mot de passe est volé, car l'attaquant n'aura pas accès au code qui est envoyé sur votre téléphone ou votre e-mail.
  • Installez et mettez à jour régulièrement un logiciel antivirus sur votre ordinateur et vos appareils mobiles. Un logiciel antivirus peut aider à protéger vos appareils contre les logiciels malveillants, qui sont souvent utilisés dans les attaques de phishing.
  • Soyez prudent lorsque vous utilisez des réseaux Wi-Fi publics. Les réseaux Wi-Fi publics ne sont pas sécurisés et peuvent être facilement accessibles par des attaquants. Évitez d'accéder à des informations sensibles, telles que les services bancaires ou les achats en ligne, lorsque vous utilisez un réseau Wi-Fi public.

En suivant ces conseils, vous pouvez vous protéger des attaques de phishing et protéger vos informations personnelles et financières. Si vous pensez avoir été victime d'une attaque de phishing, il est important d'agir rapidement et de contacter les autorités compétentes, telles que votre banque ou la police, pour signaler l'attaque et prendre les mesures nécessaires pour vous protéger.

Que faire si vous êtes victime d'une attaque de phishing

Si vous pensez avoir été victime d'une attaque de phishing, il est important d'agir rapidement pour vous protéger et minimiser les dommages potentiels. Voici quelques étapes que vous pouvez suivre :

  • Changez votre mot de passe. Si vous avez entré votre mot de passe sur un faux site Web, votre mot de passe a peut-être été compromis. Modifiez immédiatement votre mot de passe et assurez-vous d'utiliser un mot de passe fort et unique qui n'est utilisé pour aucun autre compte.
  • Vérifiez vos comptes pour toute activité suspecte. Si vous avez entré vos identifiants de connexion ou d'autres informations sensibles sur un faux site Web, vos comptes peuvent avoir été consultés par l'attaquant. Vérifiez vos comptes pour toute activité suspecte, telle que des transactions non autorisées ou des modifications de vos informations personnelles.
  • Contactez votre banque ou société de carte de crédit. Si vous avez entré les informations de votre carte de crédit sur un faux site Web, votre carte de crédit peut avoir été utilisée pour effectuer des achats non autorisés. Contactez immédiatement votre banque ou votre société de carte de crédit pour signaler le problème et demander une nouvelle carte de crédit.
  • Signalez l'attaque de phishing. Si vous avez reçu un e-mail, un SMS ou un appel téléphonique d'hameçonnage, il est important de signaler l'attaque aux autorités compétentes. Vous pouvez signaler les attaques de phishing à la Federal Trade Commission (FTC) aux États-Unis, ou à vos autorités locales si vous êtes en dehors des États-Unis.
  • Soyez prudent à l'avenir. Une fois que vous avez pris des mesures pour vous protéger et protéger vos comptes, il est important d'être prudent à l'avenir pour éviter d'être à nouveau victime d'une attaque de phishing. Méfiez-vous des e-mails, SMS ou appels téléphoniques non sollicités qui demandent des informations personnelles ou financières, et suivez les conseils mentionnés précédemment pour vous protéger contre les attaques de phishing.

En prenant ces mesures, vous pouvez vous protéger et protéger vos comptes si vous êtes victime d'une attaque de phishing. Il est important d'agir rapidement et de rester vigilant pour minimiser les dommages potentiels et prévenir de futures attaques.

Historique des attaques de phishing

Le terme « hameçonnage » a été inventé pour la première fois dans les années 1990, lorsque les attaquants ont commencé à utiliser de faux e-mails pour inciter les gens à divulguer des informations sensibles. Ces premières attaques de phishing étaient relativement simples et peu sophistiquées, et contenaient souvent des fautes d'orthographe et de grammaire évidentes. À mesure que l'utilisation d'Internet et de la messagerie électronique augmentait, la prévalence et la sophistication des attaques de phishing augmentaient également.

Au début des années 2000, les attaquants ont commencé à utiliser des techniques plus sophistiquées, telles que l'usurpation de l'adresse e-mail de l'expéditeur pour rendre le faux e-mail plus légitime, et l'utilisation d'un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement. Ces attaques sont devenues plus efficaces et ont commencé à cibler non seulement des individus, mais également des entreprises et des organisations.

Ces dernières années, l'essor des médias sociaux et des appareils mobiles a conduit au développement de nouveaux types d'attaques de phishing, telles que le phishing par SMS (smishing) et le phishing vocal (vishing). Ces attaques utilisent des SMS et des appels téléphoniques pour tromper les victimes et peuvent être particulièrement efficaces car elles peuvent contourner les filtres de messagerie et les logiciels antivirus traditionnels.

À mesure que la technologie continue d'évoluer, les méthodes et techniques utilisées par les attaquants évolueront également. Il est important d'être conscient des risques et de prendre des mesures pour se protéger des attaques de phishing.

Foire aux questions (FAQ)

Qu'est-ce qu'un e-mail de phishing Amazon ?

Les e-mails de phishing d'Amazon sont de faux e-mails conçus pour donner l'impression qu'ils proviennent d'Amazon, le géant de la vente au détail en ligne. Ces e-mails contiennent généralement un lien ou une pièce jointe qui, lorsqu'il est cliqué ou ouvert, redirige la victime vers un faux site Web d'Amazon où elle est invitée à saisir ses identifiants de connexion et ses informations de carte de crédit. L'objectif d'un e-mail de phishing Amazon est de voler les informations personnelles et financières de la victime et de les utiliser pour accéder au compte Amazon de la victime ou pour effectuer des achats non autorisés.

Les e-mails de phishing Amazon peuvent être difficiles à identifier, car ils utilisent souvent la même marque et les mêmes logos que les e-mails Amazon légitimes. Ils peuvent également utiliser un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement, sans réfléchir. Pour vous protéger des e-mails de phishing d'Amazon, il est important d'être prudent lorsque vous partagez des informations personnelles ou financières en ligne et de vérifier soigneusement la légitimité de tout e-mail qui semble provenir d'Amazon. Si vous recevez un e-mail de phishing Amazon, ne cliquez sur aucun lien ou pièce jointe et ne saisissez aucune information personnelle ou financière. Au lieu de cela, signalez l'e-mail à Amazon et supprimez-le de votre boîte de réception.

Qu'est-ce que le phishing PayPal ?

Le phishing PayPal est un type de cyberattaque qui utilise de faux e-mails, sites Web et SMS pour inciter les gens à donner leurs identifiants de connexion PayPal et d'autres informations sensibles. Le but d'une attaque de phishing PayPal est de voler les informations personnelles et financières de la victime et de les utiliser pour accéder au compte PayPal de la victime ou pour effectuer des paiements non autorisés.

Les attaques de phishing PayPal peuvent être difficiles à identifier, car elles utilisent souvent la même marque et les mêmes logos que les communications PayPal légitimes. Ils peuvent également utiliser un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement, sans réfléchir. Pour vous protéger contre les attaques de phishing PayPal, il est important d'être prudent lorsque vous partagez des informations personnelles ou financières en ligne et de vérifier soigneusement la légitimité de tout e-mail, site Web ou SMS qui semble provenir de PayPal. Si vous recevez un e-mail de phishing PayPal, ne cliquez sur aucun lien ou pièce jointe et ne saisissez aucune information personnelle ou financière. Au lieu de cela, signalez l'e-mail à PayPal et supprimez-le de votre boîte de réception.

Pourquoi les attaques de phishing ont-elles autant de succès ?

Les attaques de phishing réussissent souvent car elles exploitent la psychologie et les émotions humaines. Les agresseurs utilisent un langage urgent ou menaçant pour faire pression sur la victime afin qu'elle agisse rapidement, sans réfléchir. Ils peuvent également utiliser des techniques d'ingénierie sociale, telles que créer un sentiment d'urgence ou de peur, ou faire appel à la cupidité ou à la curiosité de la victime, pour inciter la victime à cliquer sur un lien ou à ouvrir une pièce jointe.

Les attaques de phishing réussissent également car elles utilisent souvent des techniques sophistiquées, telles que l'usurpation de l'adresse e-mail de l'expéditeur ou la création de faux sites Web qui ressemblent à des sites Web légitimes, pour donner l'impression que les faux e-mails, sites Web ou messages texte sont légitimes. Cela peut rendre difficile, même pour les utilisateurs expérimentés, l'identification d'une attaque de phishing, et peut conduire les victimes à tomber dans le piège de l'escroquerie.

Enfin, les attaques de phishing réussissent car elles ciblent un grand nombre de victimes potentielles à la fois. En envoyant un faux e-mail, un site Web ou un SMS à un grand nombre de personnes, les attaquants peuvent augmenter les chances qu'au moins certains des destinataires tombent dans l'escroquerie. Cela permet aux attaquants de voler potentiellement une grande quantité d'informations personnelles et financières et de causer des dommages importants à un grand nombre de victimes.

Editorial Staff

Equipe de rédaction

L'équipe éditoriale est composée d'experts apportant leur expertise pour responsabiliser les lecteurs de TargetTrend. Suivez sur Twitter via @TargetTrend

Articles : 17

Recevez des trucs techno

Tendances technologiques, tendances de démarrage, avis, revenus en ligne, outils Web et marketing une ou deux fois par mois

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *