Jamstack : avantages, inconvénients, historique et plus

Le mouvement Jamstack continue d'évoluer et de gagner en popularité. Et si vous n'êtes toujours pas sûr de tout, voici tout ce que vous devez savoir sur cette approche moderne du développement Web.

Jamstack est le moyen moderne de créer des sites Web et des applications. Parce qu'il offre une meilleure performance globale que les sites Web traditionnels. En plus d'autres avantages et économies de coûts.

L'objectif est de charger d'abord un site Web HTM statique, puis d'améliorer progressivement le site et l'expérience de l'utilisateur. Cela se traduit par des pages de chargement ultra-rapides, qui peuvent ensuite charger des images et d'autres contenus dynamiques selon les besoins.

Le Jamstack est une approche pratique du développement Web qui offre des avantages à la fois aux propriétaires de sites et aux visiteurs. Mais bien qu'il s'agisse d'un développement étonnant, il n'est toujours pas parfait pour tous les types de sites Web.

Cet article examine l'histoire et les différentes fonctionnalités de la révolution Jamstack, pour découvrir ce qu'elle peut faire pour vous et votre entreprise.

Un peu d'histoire du Jamstack

Les serveurs Web servaient à l'origine des pages statiques depuis les années 1980, jusqu'à ce que les scripts côté serveur gagnent en popularité et que les sites Web dynamiques deviennent la norme de facto de développement de wed au début des années 2000.

Cependant, à mesure qu'Internet se développait, des optimisations sont devenues nécessaires pour réduire les coûts et atteindre davantage de visiteurs. Cela a conduit à l'utilisation de la mise en cache de sites Web, de réseaux de diffusion de contenu et d'optimisations des médias.

En plus de tout cela, les ordinateurs personnels devenaient de plus en plus puissants et de plus en plus de charge de travail était transférée vers le front-end pour l'exécution de JavaScript. Cela a conduit au développement de nombreuses nouvelles technologies telles que jQuery, et plus tard à Angular, React JS, Vue et d'autres bibliothèques JavaScript.

Les 3 piliers du Jamstack

Le Jamstack doit son évolution à trois technologies différentes mais complémentaires, sans lesquelles ce serait impossible. Ces technologies sont JavaScript, le balisage et les API. Ils apportent les 3 initiales qui forment le JAM dans Jamstack ; J pour JavaScript, A pour les API, et M pour le balisage.

Voici un aperçu de chacune de ces technologies et de ce qu'elles apportent à l'écosystème Jamstack.

  • JavaScript – JavaScript est un langage de script interprété côté client, bien que des frameworks comme Node.js rendent désormais le moteur disponible également pour les scripts côté serveur. Être côté client signifie que tout code JavaScript que vous écrivez pour un site Web sera exécuté après le chargement de la page sur le navigateur d'un visiteur Web.

    Être un langage interprété signifie que le code est fourni "tel quel" sur la page Web, et non compilé au préalable comme avec des langages comme C et C++. Tous les navigateurs populaires prennent en charge le langage JavaScript, bien qu'il y ait eu des différences dans leurs interprétations dans le passé. C'est la situation qui a conduit au développement de frameworks comme jQuery pour prendre en charge tous ces problèmes.

    Aujourd'hui, de nombreux frameworks modernes facilitent encore plus la réalisation de choses étonnantes avec JavaScript et pour moins de temps et de tracas dont vous aviez initialement besoin. Certains frameworks comme Next.js et Vue incluent des fonctionnalités qui font du développement d'interface utilisateur avec JavaScript un jeu d'enfant. Et cela a énormément contribué à la révolution Jamstack.
  • Apis – L'API ou Application Programming Interface est le plus récent de ces 3 piliers de l'écosystème Jamstack. Il s'agit d'un développement technologique né d'Internet, dans le but de faciliter la vie des programmeurs.

    Les API vous permettent d'interroger et d'obtenir des informations à partir d'une gamme de ressources Web, en utilisant simplement l'adresse Web ou l'URL de cette ressource et en respectant ses protocoles spécifiés. Il a commencé comme un moyen d'interagir avec un site Web sans utiliser un navigateur traditionnel, mais il a évolué.

    Aujourd'hui, les API offrent divers services, notamment des banques de données comme le service Firebase, des services météorologiques, des services financiers, des réservations, des données sur la criminalité, des données de vol, des services de synthèse vocale, des conversions de taux de change, etc.

    Ce développement d'API permet de remplacer facilement les sites Web traditionnels dépendant de bases de données par des systèmes découplés qui peuvent obtenir leurs informations à partir de sources d'API. Un site Jamstack peut charger les données de l'API lors de son exécution de compilation de fichiers statiques. Ou il peut charger un site HTML simple et utiliser JavaScript pour charger la ressource dont il a besoin quand il en a besoin.

    Il convient également de noter qu'une API ne doit pas être publique ou externe. Vous pouvez soit utiliser n'importe quel service de votre choix, soit créer le vôtre qui est spécifique à votre site. Les fonctions sans serveur sont également devenues populaires en tant que source d'API pour les sites Jamstack. Et pour de bonnes raisons, que vous verrez ci-dessous.
  • Markup – Un langage de balisage est une convention informatique qui utilise des balises pour définir les éléments d'un document. Le langage de balisage le plus populaire est le langage de balisage hypertexte ou HTML, qui exécute la majeure partie du Web.

    L'objectif du balisage dans Jamstack est de définir la mise en page d'une page Web ou d'une application. Cela signifie placer les éléments dans les bonnes positions, y compris les zones, les zones de texte, les images, un en-tête, etc. Une telle page sans script est appelée un site statique.

    Cependant, vous pouvez soit coder un site Web Jamstack directement en HTML, soit utiliser d'autres langages et plates-formes, comme un générateur de site statique. Beaucoup de ces générateurs de sites statiques acceptent les langages HTML et Markdown.

Sites statiques vs dynamiques

La vitesse de chargement du site Web est importante pour une bonne expérience utilisateur et fait donc partie de Google Core Web Vitals, qui sont des facteurs de classement pour les résultats de recherche. La méthode Jamstack consiste à charger un site statique le plus rapidement possible, puis à ajouter des extras au besoin, souvent à l'aide de JavaScript et d'API.

L'hébergement d'un site statique signifie également que votre serveur fait moins de travail. Et les économies sont telles qu'un service comme Netlify propose un hébergement de site statique gratuit. Les sites statiques sont également plus faciles à créer et à déployer que les sites dynamiques.

Cependant, les sites Web dynamiques présentent également certains avantages tels que la facilité d'édition, davantage de fonctionnalités et des fonctionnalités telles que les profils d'utilisateurs et les comptes. Cela rend les sites dynamiques souvent meilleurs pour des projets plus complexes. Au moins pour l'instant.

Avantages des sites Jamstack

Les sites Web Jamstack offrent de nombreux avantages par rapport aux sites traditionnels. Et ces avantages contribuent à leur popularité croissante. Deuxièmement, la plupart de ces avantages sont conformes aux pratiques modernes de développement Web. Et cela fait de Jamstack un moyen moderne de développer des sites Web et des applications.

Voici quelques avantages que vous pouvez attendre de l'application des principes Jamstack :

  • Vitesses de chargement rapides – Les pages Web statiques se chargent plus rapidement que les sites Web dynamiques car tout ce que le serveur a à faire est de servir les fichiers statiques. Un site dynamique, en revanche, devrait d'abord analyser le script côté serveur. Ensuite, exécutez-le, appelez la base de données pour les enregistrements et vérifiez d'autres variables d'environnement avant de livrer le fichier HTML final au client.
  • Faible utilisation des ressources – Vous pouvez soit générer vos pages statiques une seule fois et ne les servir qu'après. Ou vous pouvez régénérer les pages tous les jours, toutes les heures ou toutes les minutes, selon vos besoins. Vous finirez par utiliser moins de ressources qu'un site dynamique. Et cela signifie également une réduction des coûts.
  • Meilleure sécurité – L'architecture Jamstack offre une surface d'attaque plus petite pour les acteurs malveillants que les sites Web dynamiques. C'est encore mieux lorsque tous les appels d'API sont effectués pendant les exécutions de compilation, de sorte qu'un visiteur Web n'a aucune idée des services Web et des protocoles utilisés.
  • Évolutivité facile – Les sites Web statiques sont plus faciles à mettre à l'échelle car ils utilisent beaucoup moins de ressources que les sites dynamiques. De plus, les banques de données et autres problèmes de gestion des ressources sont rares ou totalement inexistants.
  • Entretien facile – Aucune infrastructure à maintenir, aucune routine d'administration de base de données, aucun correctif de sécurité, etc.
  • Flexibilité – Vous pouvez facilement ajouter et supprimer des ressources. Vous n'êtes pas dépendant d'une base de données ou d'un langage de script spécifique, à l'exception de JavaScript et HTML. Changez une ligne et vous êtes connecté à une API différente.

Inconvénients des sites Jamstack

Les sites Jamstack ont ​​aussi leurs problèmes, et voici les plus notables.

  • Ce n'est pas encore une technologie mature.
  • Vous pouvez rencontrer des problèmes si vous avez besoin de fonctionnalités dynamiques.
  • La dépendance à l'API peut être problématique, bien qu'elle soit rare.

Fonctions Jamstack et sans serveur

Bien que les sites Jamstack utilisent des pages Web statiques, ils ne sont pas complètement statiques. Parce que vous pouvez utiliser l'API et les fonctions sans serveur pour ajouter des données dynamiques au site.

Des services tels que les fonctions sans serveur Google Cloud, les fonctions Netlify et le service de base de données Firebase facilitent l'ajout de données dynamiques à n'importe quel site Jamstack.

Le référentiel GitHub et le contrôle de version

Vous pouvez héberger vos pages statiques directement sur un hébergeur Jamstack comme Netlify. Ou vous pouvez héberger vos fichiers de développement sur un référentiel comme GitHub et laisser un hôte comme Netlify y accéder et créer des pages statiques quand vous en avez besoin.

En plus de vous offrir un endroit pour héberger votre code, les référentiels de logiciels facilitent la gestion des différentes versions de votre logiciel. Ainsi, vous pouvez facilement revenir à une version stable précédente si vous découvrez des problèmes avec la version actuelle.

GitHub vous facilite la tâche. De plus, vous pouvez donner un accès explicite à votre hôte Jamstack de choix comme Netlify, pour accéder et compiler vos nouvelles données chaque fois que vous effectuez une mise à jour.

Générateurs de sites statiques

Générateurs de sites statiques ou les SSG sont de merveilleux outils qui permettent aux personnes moins férues de technologie de transformer des sites Web dynamiques en sites Jamstack modernes.

Certains SSG comme Eleventy ou 11ty sont conçus pour les minimalistes, tandis que d'autres comme Gatsby sont livrés avec toutes les cloches et sifflets que vous pouvez souhaiter. Ils peuvent offrir des fonctionnalités telles que la gestion des images, des mises en page de sites adaptées aux mobiles, des générateurs de menus, une pagination automatique, etc.

Les générateurs de sites Jamstack populaires incluent :

  1. Next.js
  2. Gatsby
  3. 11ty
  4. Nuxt
  5. Scully
  6. Hugo
  7. Jekyll
  8. grinçant
  9. Vuepress

Frameworks JavaScript axés sur l'interface utilisateur

L'évolution des frameworks JavaScript axés sur l'interface utilisateur a eu un impact considérable sur l'évolution de Jamstack. Bien sûr, vous pouvez toujours utiliser du JavaScript vanille sur vos sites statiques, mais l'utilisation d'un framework rend les choses meilleures et plus faciles.

Les frameworks JavaScript axés sur l'interface utilisateur les plus populaires incluent :

  1. Réagir
  2. Angulaire
  3. Vue
  4. svelte

Hébergement Netlify & Jamstack

Tous les sites Jamstack ont ​​besoin d'un hébergement et d'un service comme Netlify le propose gratuitement. Netlify est impliqué depuis longtemps dans le mouvement Jamstack et propose un modèle de tarification freemium.

Mais contrairement aux scénarios d'hébergement traditionnels, les services d'hébergement Jamstack gratuits offrent une valeur et des performances exceptionnelles. Le forfait gratuit de Netlify, par exemple, comprend des sites illimités, un tableau de bord riche, un CMS, fonctions sans serveur, et la capture automatique des données de formulaire soumises.

Les autres services d'hébergement gratuits de Jamstack incluent :

  1. Vercel
  2. Océan numérique
  3. Applications Web statiques Azure

Systèmes de gestion de contenu sans tête

Le système de gestion de contenu sans tête ou le concept CMS peut être déroutant pour ceux qui découvrent l'écosystème Jamstack. Mais être sans tête signifie simplement que le logiciel n'est attaché à aucune plate-forme.

Des plates-formes comme WordPress et Drupal, par exemple, sont livrées avec des systèmes de gestion de contenu indissociables de la plate-forme. Autrement dit, vous ne pouvez utiliser leur éditeur que pour publier sur la plateforme dont il fait partie.

Les systèmes sans tête ne sont attachés à aucune plate-forme. Au contraire, ils se connectent via des API à plusieurs plates-formes, ce qui en fait des outils très flexibles.

Les logiciels CMS sans tête les plus populaires utilisés par les administrateurs du site Jamstack incluent :

  1. strapi
  2. NetlifyCMS
  3. Ghost
  4. GraphCMS
  5. Content
  6. Sylviculture

Comment créer un site Jamstack

Construire un site Jamstack à la main est simple. Voici comment procéder :

  • Étape 1 – Concevez la mise en page de votre site Web en utilisant HTML et CSS.
  • Étape 2 - Ajoutez des fonctionnalités supplémentaires à l'aide de JavaScript.
  • Étape 3 – Ajouter des fonctions et des requêtes API.
  • Étape 4 – Téléchargez vos fichiers sur votre serveur HTML.

Mais les étapes ci-dessus ne sont probablement passionnantes que pour les geeks. Ainsi, différents développeurs ont mis au point différents outils pour aider les non-codeurs à entrer dans l'action sans être un maître codeur.

Voici les autres méthodes plus simples :

  1. Générateurs de sites statiques – Ce sont des outils comme Gatsby qui permettent de transformer facilement un site Web dynamique existant en un site statique Jamstack. Ils ont des fonctionnalités différentes et certains incluent des plugins spéciaux pour certaines plateformes comme WordPress.
  1. Outils de conception – Ce sont des applications de conception comme Stackbit et Builder.io, qui facilitent la conception d'un site Jamstack moderne sans savoir coder. Concevez et déployez simplement.

Quand créer un site Jamstack

Bien que l'architecture Jamstack ne soit pas idéale pour certains types de sites Web, vous pouvez l'utiliser avec succès pour les types de sites Web suivants :

  • Sites personnels – Des sites de base qui disent au monde qui vous êtes.
  • Sites d'entreprise – Sites d'entreprise qui incluent des adresses, des produits, des services, etc.
  • Landing Pages – Spécialement conçu pour capturer les informations des visiteurs Web.
  • Boutiques de commerce électronique – Différents types de sites qui vendent des choses en ligne.
  • Blogs – Sites de contenu pour des mises à jour régulières. Les SSG convertiront même automatiquement vos sites WordPress.

Conclusion

Nous avons atteint la fin de cet article sur le Jamstack et tout ce que vous devez savoir à ce sujet. Et vous devriez maintenant réaliser que l'avenir du Web est étroitement lié au mouvement Jamstack.

Si vous débutez dans le développement Web, vous devriez adopter le Jamstack sans tarder. Et si vous êtes un développeur Web chevronné de la vieille école, demandez-vous si vous voulez être laissé pour compte.

Nnamdi Okeke

Nnamdi Okeke

Nnamdi Okeke est un passionné d'informatique qui aime lire un large éventail de livres. Il a une préférence pour Linux plutôt que Windows/Mac et utilise
Ubuntu depuis ses débuts. Vous pouvez le retrouver sur Twitter via bongotrax

Articles : 278

Recevez des trucs techno

Tendances technologiques, tendances de démarrage, avis, revenus en ligne, outils Web et marketing une ou deux fois par mois

Laissez un commentaire

Votre adresse email n'apparaitra pas. Les champs obligatoires sont marqués *